Bibliographie (avril 2021) : défense et affaires étrangères du Japon

Une courte liste de publications (11) sur les questions de défense et la politique extérieure du Japon :

Continuer la lecture de « Bibliographie (avril 2021) : défense et affaires étrangères du Japon »

Bibliographie (avril 2021) : politiques publiques au Japon

Ci-dessous des publications (21 au total) en lien avec différents domaines d’action publique au Japon.

Continuer la lecture de « Bibliographie (avril 2021) : politiques publiques au Japon »

Bibliographie (avril 2021) : politique japonaise contemporaine

Voici une liste de publications (42 au total) pouvant intéresser les chercheurs travaillant sur le Japon et le politique :

Continuer la lecture de « Bibliographie (avril 2021) : politique japonaise contemporaine »

Quelques publications récentes : histoire politique du Japon (1)

Semaine du 29 mars au 4 avril 2021.

Une liste de publications traitant du politique pour des périodes un peu plus anciennes (en remontant jusqu’à l’ère Meiji).

Continuer la lecture de « Quelques publications récentes : histoire politique du Japon (1) »

Quelques publications récentes : défense et affaires étrangères du Japon (1)

Semaine du 29 mars au 4 avril 2021.

Voici la liste des publications concernant les questions de défense et les affaires étrangères.

Continuer la lecture de « Quelques publications récentes : défense et affaires étrangères du Japon (1) »

Quelques publications récentes : politiques publiques japonaises (1)

Semaine du 29 mars au 4 avril 2021.

Ci-dessous des publications relativement récentes en lien avec différents domaines d’action publique au Japon.

Continuer la lecture de « Quelques publications récentes : politiques publiques japonaises (1) »

Quelques publications récentes : politique japonaise contemporaine (1)

Semaine du 29 mars au 4 avril 2021.

Voici une liste de publications, plus ou moins, récentes pouvant intéresser les chercheurs travaillant sur le Japon et le politique :

Continuer la lecture de « Quelques publications récentes : politique japonaise contemporaine (1) »

Étudier Japon et politique ?

Le Groupe d’étude sur le politique au Japon est une plate-forme ouverte destinée à rassembler les chercheurs francophones travaillant sur le terrain japonais et s’intéressant aux questions politiques entendues au sens large. Il vise à mettre en lien des thématiques et des recherches variées, rendre compte des avancées récentes dans l’étude du politique, et participer activement au développement de cette recherche, notamment en France.

La conception de ce groupe part du constat que la recherche francophone sur le politique au Japon est fragmentée et manque de visibilité, en dépit de son dynamisme. Au cours de ces dernières années, la production scientifique s’est considérablement accrue dans les domaines des rapports entre Etat et société, de la démocratie ou encore de la nation japonaise, en particulier grâce à l’arrivée d’une nouvelle génération de chercheurs.

Sans toujours revendiquer l’étiquette disciplinaire de la science politique, ces travaux ont considérablement approfondi notre compréhension du politique dans le Japon contemporain, aussi bien en revisitant des concepts classiques qu’en étendant l’analyse à de nouveaux objets. Cette dynamique demeure cependant méconnue en dehors d’un petit cercle de spécialistes, tandis que l’étude du Japon reste encore aux marges de la science politique française.

Le groupe entend se placer au carrefour de la science politique et de la japonologie, pour rompre avec cette forme d’isolement, faciliter les interactions et produire les synergies nécessaires à l’élaboration des projets communs (journées d’étude, numéros de revues, ouvrages collectifs…).

Un séminaire d’étude est lancé à partir du printemps 2021, afin de servir de lieu d’échange et d’aider à rendre plus accessible les travaux récents.

Ce carnet Hypothèse a été mis en place pour présenter les activités du groupe et recenser les publications et événements en lien avec le politique au Japon.

Le groupe encourage toutes les personnes intéressées (chercheurs jeunes ou chevronnés) à le rejoindre dans ses activités en prenant contact avec l’équipe de rédaction.